Une orpheline de plus : NDJILI

Vendredi 1 mars, un coup de téléphone anonyme nous signale la présence d’un bébé Bonobo « mal en point » dans un bar non loin de l’aéroport international de Kinshasa. Sans tarder, Pierrot, Suzy et Blaise partent en repérage. Il s’agit bien d’une petite femelle très enrhumée et fiévreuse. Il faut agir vite ! Elle est exposée aux consommateurs, et renseignements pris, le bar a l’ambition de collectionner d’autres animaux sauvages pour attirer la clientèle !!!

Dès le lendemain, le Secrétaire Général à l’Environnement organise à notre demande sa saisie. Deux inspecteurs se rendent sur place. En arrière garde, Anne-Marie notre infirmière est prête à lui donner les premiers soins. « Ndjili », du nom de l’aéroport, arrive à Lola ya Bonobo à 16h30.

k

Avec toutes ces arrivées récentes, toutes nos Mamans de substitution sont occupées ! Saharive, notre lavandière, déjà bien adoptée par les petits de la nursery, nous aidera pour sa quarantaine.

Heureusement, Ndjili a eu la visite de Rocky et Mystique pour la distraire lors de sa quarantaine.

 

Ndjili avec sa maman et Mistique!

ù

 

Ndjili et Rocky

k