Prendre soin des bonobos de Lola

Bonobos orphelins

Même si la nursery a connu un plus grand nombre de petits orphelins, les 7 petits bonobos n’arrêtent pas une seconde. C’est une nursery très féminine, très agitée: « ils font le désordre, des bêtises et se foutent de tout ». Si l’on en croit les mamans, celui qui a donné l’exemple pour semer le désordre c’est Vanga (parti en novembre chez les grands) : « il jetait de l’eau sur les visiteurs, mordait et tapait tout le monde ». Le don d’imitation bien affiné, Sake prend la relève: « tout ce que Vanga faisait, Sake le fait aussi ». Et Eleke dans tout ça, il suit Sake à un grands pas. Katako les yeux au ciel fait semblant de penser à autre chose, Waka observe attentivement les bêtises de son ainée, Masassi mord sans en avoir l’air. Les deux plus jeunes, Lukuru et Sandoa, sont toujours à la demande de calins mais manifestent déjà une certaine agilité et vivacité.

Les quatre mamans (humaines) de substitution qui s’occupent d’eux sont : Maman Henriette, Maman Espérance, Maman Micheline et Maman Yvonne.

Kole veut aller chez les grands

Depuis quelques temps notre nursery est divisée en deux : la petite et la grande sections. Kole, toujours en petite section nous fait bien comprendre son message.

Durant toute une semaine, il s’évade de son enclos et file vers celui de la grande section. En cours de route, il s’invite au repas de midi avec les visiteurs, chercheurs et la direction. Les Mamans en deviennent folles. Dès qu’elles arrivent pour récupérer l’évadé, il monte aux arbres et y reste le temps que bon lui semble… mais quelle surprise pour lui de monter, par chance, dans un manguier en fructification !!! Quel bonheur pour un petit bonobo !!!

Il n’aura fallu que quelques jours de plus avant de réaliser son souhait et le transférer chez les grands… accompagné de Sandoa !

Bonobos : mâles et femelles

La Nursery abritait 10 petits bonobos, 6 mâles et 4 femelles, tous orphelins rescapés du trafic de viande de brousse, tous plus turbulents les uns que les autres.

Les mâles : Kipolo (7 ans), Chibombo (6 ans), Kodoro et Lomako (4 ans), Oshwe II (3 ans) et Ombwe (2 ans)

Les femelles : Lukuru (6 ans), Sandoa (5 ans), Kananga (4 ans), Kindu II (3 ans)

Bonobos : Les grands

Les bonobos juvéniles et adultes sont organisés en trois groupes en fonction des affinités des bonobos et de leurs dynamiques sociales changeantes.  Chaque groupe évolue dans l’un des enclos de LOLA YA BONOBO, de grands espaces boisés d’environ 10 à 12 hectares, chacun avec ses aires de repas, ses abris de nuit et son enclos d’isolation pour les soins médicaux.

Depuis 2009, un enclos est affecté à la formation des bonobos candidats au relâcher. Cette formation équipe les bonobos à la vie autonome dans la forêt primaire du bassin du Congo et les habitue au suivi par les équipes de pisteurs de l’ABC.  Depuis 2009, une 15aine de bonobos, réhabilités à Lola ya Bonobo, ont été réintroduits à Ekolo ya Bonobo.

j