Bonobo femelle : singe le plus intelligent du monde ?

Quel est le singe le plus intelligent du monde ?

Souhaitez-vous connaître le singe le plus doué de la planète ? Eh bien, il s’agit du bonobo femelle. Celui-ci a remporté la victoire à l’issue d’un concours (organisé il y a quelques années) qui a opposé des bonobos à des chimpanzés. Vous allez découvrir dans cet article de quoi sont capables ces animaux éveillés.

Un bonobo femelle, sacré singe le plus intelligent au monde

Il y a quelques années, suite à un concours organisé par des zoos Belges, un bonobo singe femelle a remporté la victoire. L’objectif du concours était de déterminer le singe le plus intelligent de la planète. Le résultat a surpris des primatologues car le bonobo femelle a défié des chimpanzés mâles. L’on voyait en celui-ci : persévérance et patience. Depuis, l’on était convaincu de l’intelligence des bonobos. A titre informatif, ce concours ayant vu l’opposition des chimpanzés du zoo d’Anvers aux bonobos du zoo de Planckendael, à Malines, a été organisé à partir du jeu télévisé de la chaîne publique flamande VRT qui est un programme très célèbre en Belgique. Ce jeu télévisé s’intitule : L’homme le plus intelligent du monde. Les bonobos en sont sortis victorieux de cette confrontation tournée et présentée par la Société royale de Zoologie d’Anvers.

Les bonobos : une race de singe très intelligente

La capacité intellectuelle de cette race de singe ne laisse pas indifférent. En effet, une psychologue venant des Etats-Unis, dans l’Iowa, a fait apprendre à un bonobo mâle âgé de 26 ans appelé Kanzi l’usage de 348 symboles d’un clavier. Cela entrait dans le cadre d’un examen de l’aptitude des bonobos à appréhender le langage des hommes. Le bonobo a appris à ordonner ces symboles dans ce que les spécialistes de la linguistique nomment une « proto-grammaire ». Notons que ces symboles se référaient à des activités prisées (les chatouilles, la poursuite…), à de simples objets/sujets (la boule, le ventre, la clé, le yaourt…) et même à quelques concepts jugés assez non concrets (ce qui est mal, le présent…). La spécialiste en psychologie certifie que le bonobo, singe intelligent, saisit également 3 000 mots anglais parlés, ne faisant certainement pas partie du glossaire de son clavier. Aussi, ajoute-t-elle que l’animal peut s’exprimer oralement et répliquer correctement aux commandes (en anglais) comme « mets tel objet au-dehors » ou « place dans l’eau le savon ».

Le secret des bonobos femelles

Tout d’abord sachez que les bonobos sont des singes qui ont une structure sociale singulière, comme il s’agit d’un matriarcat. Les femelles prennent la décision, en groupe, de l’organisation de leur société, qui n’est pas commandée par les mâles, ce qui est une dérogation parmi les grands singes. Ensuite, dans cette société matriarcale de ces grands singes intelligents, les femelles captives ont leurs menstruations ensemble. Et il en est de même pour leurs soigneuses. Très curieux ! Enfin, au sujet de la ménopause, les bonobos femelles n’en sont pas sujets car celle-ci n’existe que chez les êtres humains.

Comment visiter le Lola Ya Bonobo : prix, demande séjour ?

Faire la découverte du sanctuaire de Lola Ya Bonobo

Lola Ya Bonobo est le seul sanctuaire au monde où vous pourrez rencontrer la race de singe qu’est le bonobo. Le sanctuaire ne se trouve à25 km de la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, dans un super environnement boisé. Mais comment visiter Lola Ya Bonobo ? Les details dans cet article!

Visiter le sanctuaire de Lola Ya Bonobo : les différents tarifs à connaître

Le sanctuaire de Lola Ya Bonobo ouvre ses portes du mardi au dimanche, tout au long de l’année. Si vous souhaitez voir le sanctuaire, votre visite guidée s’effectuera en une heure environ. Vous serez accompagné par des professionnels du domaine qui vous apporteront des réponses à toutes vos questions. Pour les départs de visite, vous aurez le choix entre : 10h00, 11h30, 13h00 et 14h30. Après avoir reçu votre ticket d’entrée, vous allez vous rendre à l’entrée du sanctuaire. Les tarifs de visite sont de 5 dollars pour les résidents de la RDC et de 10 dollars pour les non-résidents. Par contre les enfants de moins de 12 ans, eux, bénéficient d’une visite gratuite. Par ailleurs, déjeuner au sanctuaire est aussi possible. Pour cela, le forfait est de 45 dollars/pers. Ce tarif comprend la visite guidée et le déjeuner avec deux boissons. Vous pouvez également opter pour une adhésion annuelle avec laquelle vous payerez 100 dollars. Cette offre vous permet de visiter le sanctuaire gratuitement pendant un an et de faire un tour en bateau en exclusivité. Vous serez, pour cela, accompagné par les soigneurs des bonobos durant leur nourrissage. Ce serait vraiment pour vous une parfaite expérience au plus près de ces animaux. Enfin, sachez qu’au prix de visite de 150 dollars, vous pouvez bénéficier d’un transfert en voiture entre Kinshasa et le sanctuaire.

Ce qui vous attend pendant votre séjour au sanctuaire deLola Ya Bonobo

Etudiants, scientifiques, donateurs ou simples visiteurs, Lola Ya Bonobo vous ouvre ses portes. Dans le domaine, vous pourrez faire de l’éco-tourisme ou tout simplement une découverte de la vie au sanctuaire, du travail de l’équipe de conservation de la nature, d’éducation et d’appui à la population locale. Venir sur place visiter Lola Ya Bonobo sera pour vous une bonne occasion de découvrir les projets de l’organisation et de vous habituer à la manière de vivre des bonobos que vous pourrez voir en groupe, semi-libérés dans de vastes espaces naturels, et d’observer les jeunes orphelins s’amuser dans leur pouponnière. La RDC n’est certes pas une destination touristique très prisée des globe-trotters. Néanmoins, le domaine accueille depuis plusieurs années des centaines de visiteurs ainsi que ses membres. Ceux-ci viennent de très loin pour une experience hors pair avec ces animaux. Lola Ya Bonobo vous permet de profiter de conditions d’hébergement confortables (avec un séjour maximum de deux semaines) et de services de qualité. Dès votre arrivée, il vous sera proposé un planning d’activités vous permettant de découvrir la vie au sein du domaine. Sachez enfin qu’en séjournant au sanctuaire, vous prenez part activement à la protection de cette race de singe.

Comment effectuer une demande de séjour au sanctuaire de Lola Ya Bonobo

Si vous voulez visiter LolaYa Bonobo, la procedure à suivre est très simple. Vous aurez, dans un premier temps, à télécharger le document : Conditions de sejour_Lola_Ya_Bonobo.pdf.Vous y trouverez en détail des renseignements sur votre éco-tourisme dans le domaine de Lola Ya Bonobo. Pour de plus amples informations, vous aurez à lire le document : Venir au sanctuaire – Etape par Etape.pdf. Et étant donné qu’obtenir un visa pour la RDC demande 4 à 5 semaines, il vous est conseillé d’organiser votre séjour deux mois à l’avance, au moins. Après avoir lu les documents, vous retournerez les Conditions de séjour dûment remplies à l’adresse e-mail : abc_visiteur@yahoo.fr.Une personne se chargera de vous contacter afin de vous présenter la disponibilité des chambres à la date que vous aurez choisie, et d’effectuer votre réservation. Après cette étape, il vous faudra télécharger et compléter le Formulaire-d-arrivée.pdf qui va aider l’organisation à mettre au point tous les détails de votre voyage. Maintenant que vous avez les informations nécessaires ainsi que les prix de visite, planifiez votre séjour sans tarder.

Quelles sont les principales missions du Lola Ya Bonobo ?

Les missions de Lola Ya Bonobo

Lola Ya Bonobo est l’unique organisation au monde dont la raison d’être est de fournir des soins aux bonobos n’étant plus avec leurs parents. En effet, cette race de singe est actuellement en danger et est donc en voie de disparition. Voyons alors en détail les missions de Lola Ya Bonobo, à travers leurs trois maîtres-mots : délivrer, réhabiliter et libérer.

Délivrer les bonobos

Lola Ya Bonobo s’est fixée comme premier objectif de délivrer les bonobos, cette race de singe qui n’existe que dans la République Démocratique du Congo. En effet, ces animaux ne se tuent et ne se vendent pas. Pourtant, on les découvre sur le marché noir où ils sont vendus cher. Ces bonobos seront alors envoyés dans un endroit sûr, étant donné qu’ils ne survivront pas dans la forêt sans leurs mères. C’est ainsi que Lola Ya Bonobo les accueille pour en prendre soin. Les orphelins bonobos arrivés à l’organisation sont généralement dans un état critique, étant sous-alimentés et déshydratés. Ils peuvent autant avoir des infections respiratoires, des parasites, des maladies de la peau et des blessures physiques. Lola Ya Bonobo effectue alors des examens de diagnostic pour les maladies suspectées.

Réhabiliter les bonobos

Toujours dans le souci de secourir les bonobos et de les réhabiliter, Lola Ya Bonobo octroie à ces singes, en plus des soins physiques, des soins psychologiques. Ceux qui sont accueillis par l’organisation sont souvent extrêmement traumatisés par la perte de leurs mères et familles. Ils seront ainsi remis auprès d’une mère de remplacement qui leur donneront tous les amours dont ils ont besoin et réassurances, leur permettant de survivre. Ensuite, à un certain moment, ils seront remis dans un groupe de jeunes et adultes bonobos qui deviendront leur nouvelle famille. Par ailleurs, Lola Ya Bonobo ouvre ses portes aux visiteurs de leur sanctuaire tous les ans. Avec cette initiative, ils permettent à ceux-ci qui sont majoritairement des écoliers Congolais et donc des futurs décideurs du pays de prendre conscience de la situation et du contexte dans lesquels se trouvent ces animaux.

Libérer les bonobos

De par cette mission de libération, Lola Ya Bonobo a, depuis l’année 2009, retourné de nombreux bonobos orphelins dans leur milieu sauvage, une forêt de 20.000 hectares en Equateur. Cette forêt s’appelle « Ekolo ya bonobo » qui signifie terre des bonobos. Chez ces animaux retournés dans leur milieu sauvage, l’on a enregistré officiellement trois naissances, jusqu’ici, ce qui a fait un succès au projet de l’organisation. C’est ainsi que cette dernière a lancé son programme éducatif à l’endroit des visiteurs (dont la plupart viennent de très loin) de ces animaux et des commerçants de viande de brousse devant passer par la forêt pour aller au marché. Ce programme éducatif touche par année plus de 11.000 personnes. Mais Lola Ya Bonobo contribue également au développement communautaire. Pour cela, elle dote une clinique locale de matériels médicaux. Aussi, elle octroie des médicaments à une pharmacie du village, des matériels pédagogiques à 12 établissements scolaires de son entourage et des uniformes à l’équipe de football locale. De tout cela, vous connaissez maintenant comment l’organisation fait pour secourir les bonobos et les réhabiliter.

Qu’est-ce que le Lola Ya Bonobo ?

Une nouvelle découverte intéressante dans la RDC : le Lola Ya Bonobo

La République Démocratique du Congo (RDC) n’est pas une destination touristique habituelle des estivants, certes. Mais sachez que depuis des années, le sanctuaire de Lola Ya Bonobo où est pris soin les bonobos a accueilli de centaines de visiteurs qui viennent de très loin pour vivre un moment inoubliable avec ces animaux. Le paradis des bonobos vous propose des hébergements idylliques, une équipe sur terrain capable de partager ses expériences autour du bonobo et un planning d’activités pour découvrir la vie dans le sanctuaire.

Lola Ya Bonobo : l’unique sanctuaire au monde qui prend soin des bonobos

Lola Ya Bonobo signifie le paradis des bonobos en lingala, la langue principale parlée au Kinshasa. C’est un sanctuaire fondé par Claudine André en 1994, dans le but de sauver et de recueillir des bébés bonobos victimes du braconnage et de les réintroduire dans une réserve naturelle. Il se situe dans la commune de Mont-Ngafula, au Sud de Kinshasha, dans la vallée de la Lukaya, dans la République Démocratique du Congo. Lola Ya Bonobo est l’unique sanctuaire au monde dédié spécialement aux soins et donc à la prise en charge des bonobos. Ce sanctuaire est mondialement connu pour ses missions. Depuis des années, il a accueilli plus de 70 bonobos qui vivaient dans 30 hectares de forêt secondaire. Ce paradis des bonobos a pour missions principales de préserver ces magnifiques grands singes, de réhabiliter et de les réintroduire dans un endroit en sécurité.

Qui peut découvrir le sanctuaire ?

Le sanctuaire pourra recevoir des scientifiques, des donateurs, des étudiants ainsi que des estivants qui désirent découvrir la vie dans le paradis des bonobos, la conservation de la nature et effectuer de l’éco-tourisme. Si vous voulez séjourner dans cet endroit, ce sera la meilleure occasion de découvrir les projets de l’ONG, de vous familiariser à la vie des bonobos que vous pourrez observer en semi-liberté dans de vastes espaces naturels et d’observer les jeunes orphelins bonobos jouer dans la nursery. Vous verrez sur place le nourrissage des bonobos en bateau et des experts de terrain en pleine activité. Vous profiterez de visite guidée du sanctuaire et de visite des chutes de la Lukaya, à l’entrée. Pour vivre des moments inoubliables, n’hésitez pas à expérimenter cette nouvelle aventure au Congo.

Conditions d’adhésion pour être membre de l’organisation et hébergement

Que vous soyez particulier, chercheur, stagiaire ou journaliste, séjourner au sanctuaire de Lola Ya Bonobo vous donnera la possibilité de participer activement à la protection de ces animaux en voie de disparition. Si vous êtes un particulier, il vous suffit de télécharger le document conditions de séjour Lola Ya Bonobo.pdf. Les chercheurs et stagiaires doivent être en dernière année d’études pour accéder au paradis des bonobos. Ainsi, ils auront à envoyer des informations sur leurs projets à abc_visiteur@yahoo.fr. Les journalistes, eux, doivent contacter directement media@lolayabonobo.fr avant leur descente. Coté hébergement, le sanctuaire dispose de deux maisons différentes pour vous accueillir : la maison de Kivu et la maison de Kasaï. Celles-ci vous offrent un confort hors pair. Pendant vos réveils matinaux, vous entendrez les vocalises matinales des bonobos. Le coût du voyage vers la RDC est compris entre 2 980 et 3 100 €.